Bielle

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS AUTO

Peu connue des jeunes conducteurs, la bielle constitue pourtant une pièce essentielle au bon fonctionnement du moteur à combustion interne, à l’instar du moteur à explosion. En effet, elle permet la transformation et la transmission de l’énergie mécanique produite par la combustion afin de faire fonctionner le véhicule. Dans cet article, nous vous en disons un peu plus sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une bielle ?

En mécanique auto, la bielle consiste en une pièce longitudinale dotée de deux extrémités circulaires (tête de bielle qui est plus grande et le pied de bielle qui est plus petite) au centre creux. Considérée comme un élément de transmission, elle sert principalement à transmettre et à transformer le mouvement alternatif des pistons pour faire tourner le vilebrequin et démarrer le moteur. Cette pièce est fabriquée à partir d’un acier résistant. Il existe différents types de bielle dont :

  • La bielle monobloc consiste en un seul bloc de métal relié à un vilebrequin démontable ;
  • La bielle fondue constituée de deux bielles associées par leur petit anneau à un seul vilebrequin ;
  • La bielle assemblée qui dispose d’une tête dotée de vis et écrous permettant d’être associée au vilebrequin.

Le principe de fonctionnement d’une bielle

Sur les moteurs thermiques, le système bielle-manivelle fonctionne comme suit :

  • Le petit anneau sur le pied de bielle est fixé sur l’axe de piston. Lorsque ce dernier se meut, il va exercer un mouvement de traction et de compression sur la bielle ;
  • Grâce à la force du mouvement rectiligne transmise par les pistons à la bielle, la tête de cet élément de transmission (fixé sur le maneton), va exercer un mouvement de rotation sur le vilebrequin.

La bielle est également constituée d’autres éléments permettant d’assurer son bon fonctionnement :

  • Le corps de la bielle qui consiste en une simple tige résistant qui peut supporter les fortes compressions, dont la longueur dépend des pistons ;
  • Les coussinets de bielle qui permettent de réduire la friction.

Quelle est la durée de vie d’une bielle ?

En principe, la bielle dispose d’une durée de vie de 180 000 à 200 000 km. Si cette pièce est usée, certains symptômes peuvent apparaître :

  • Une fuite d’huile moteur : À cause de l’usure de la bielle, le carter risque d’avoir également un problème d’étanchéité et de causer une fuite ;
  • Le voyant moteur est allumé : c’est souvent dû à un coussinet de la bielle qui est fondu et cause un dysfonctionnement du bloc moteur. Ce type de phénomène est souvent connu sous l’appellation de « bielle fondue ». Il est souvent à l’origine de cliquetis provenant du moteur. Ce type de réaction se produit lorsque ce dernier subit une surchauffe. Plusieurs raisons peuvent causer ce type de désagrément (niveau de lubrifiant dans le carter d’huile insuffisant, la pompe à huile défectueuse, le filtre à huile encrassé...).

Comment bien entretenir une bielle ?

Afin de prolonger la durée de vie de votre bielle, il est recommandé d’assurer un bon graissage de votre moteur à combustion. Une bonne lubrification des pièces mécaniques permet généralement d’éviter le frottement abrasif qui risque de causer une surchauffe.

Pour ce qui est de la vidange, veillez donc à suivre scrupuleusement les préconisations des concessionnaires (inscrites dans le carnet d’entretien). Vous devez également vérifier régulièrement le niveau d’huile afin de vous assurer qu’il n’y ait aucune fuite et que le réservoir est rempli correctement.

Quel est le prix d’un changement d’une bielle ?

Bien loin des petites interventions, le remplacement de la bielle constitue une opération lourde et complexe que seuls les professionnels en mécanique peuvent réussir. En effet, si vous devez remplacer ce type d’élément, vous devez accéder aux pistons et démonter totalement le moteur.

Pour changer cette pièce, vous devez débourser en moyenne 150 € jusqu’à 200 €. Mais ce genre d’intervention lourde requiert immanquablement plusieurs heures de travail. Ainsi, vous devez ajouter à cette somme 350 à 500 € pour la main d’œuvre.

En outre, remplacer cet élément de transmission nécessite aussi l’achat et le changement de coussinets de bielles neufs. Au minimum, vous devez prévoir un budget de 500 €.

Rappelez moi !