Bloc moteur (bloc-cylindres)

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS AUTO

Le bloc-cylindres ou bloc moteur, constitue en quelque sorte l'armature d'un moteur à pistons. Sa partie externe est conçue de manière à former les cylindres ou les emplacements de chemises pour une motorisation à chemises rapportées. Ici, l'eau de refroidissement peut circuler librement dans le carter-moteur. La partie supérieure du bloc-cylindres est pensée pour faire office de plan de joint pour la culasse moteur. Cette dernière est une pièce qui sert de fermeture aux cylindres et à la chambre de combustion.

Quel est le rôle d'un bloc moteur ?

Le bloc-moteur remplit plusieurs fonctions. Il doit tout d'abord être résistant à la combustion et à la pression de gaz qui risquent de le dilater et le pousser sur la culasse. Il permet aussi de diriger le piston et doit aider à minimiser le frottement tout en améliorant la résistance à l'usure. Le bloc-cylindres contient également le liquide de refroidissement. Il faut alors que cet élément résiste parfaitement à la corrosion.

Les différents types de bloc-moteur

Cette pièce est divisée en deux grandes catégories: le bloc moteur sans chemises et le bloc moteur avec chemises (chemises sèches ou chemises humides).

Bloc sans chemises

Avec ce type de bloc moteur, il faut mouler les cylindres directement dans une seule pièce en fonte. Dans ce cas-ci, le bloc ainsi que les cylindres sont combinés en un seul morceau. On l'appelle aussi bloc à alésage direct. Lors de l'usure des cylindres, vous devez procéder à un réalésage à une côte supérieure pour ensuite adapter des pistons avec un diamètre supérieur.

Bloc avec chemises

Afin de minimiser l'usure des parois des cylindres, certains constructeurs équipent leurs véhicules de blocs moteurs avec chemises. En effet, ces dernières bénéficient d'une grande résistance. Elles sont disposées dans les alésages de cylindres.

La chemise en question est constituée de tube détachable du cylindre. Elle est façonnée avant son montage dans un matériau (de la fonte ou de l'acier) plus résistant que celui du bloc-cylindres. Pour garantir une robustesse optimale, cet élément est coulé par centrifugation dans des usines adaptées. Ce type de bloc peut être doté de chemises sèches ou de chemises humides.

Blocs avec chemises sèches

Les blocs équipés de chemises sèches sont faits en aluminium ou en fonte. S'il s'agit d'un bloc en aluminium, les chemises sèches sont installées à la fabrication du bloc. Par conséquent, parfois elles sont non remplaçables, mais peuvent être réalésées. Sur certains modèles, vous pouvez changer les chemises, car ces dernières sont uniquement frettées .Avec un bloc en fonte, il est tout à fait possible de changer les chemises lorsqu'elles sont fortement usées.

Mais que le bloc soit fait en fonte ou en aluminium, des ailettes ou des chambres d'eau destinées au refroidissement du moteur doivent être présentes.

Blocs avec chemises humides

Avec ce genre de bloc, les chemises sont placées dans un carter creux. Leur partie supérieure est maintenue par la culasse, tandis que la partie inférieure est soutenue par le carter.

Ici, les chemises sont plus faciles à remplacer. Sur les motorisations à refroidissement liquide des années 20 qui disposaient de chemises humides en acier visées dans un bloc en aluminium, l'extraction des chemises peut être particulièrement délicate. Cela complique grandement le changement de chemises.

Les matériaux de fabrication d’un bloc moteur

Le bloc moteur peut être fait avec divers matériaux. Il y a, par exemple, l'alliage d'aluminium qui est surtout utilisé pour les modèles fabriqués en fonderie sous pression. Il est proposé à un prix réduit sur le marché international. Il bénéficie d'une excellente conductibilité thermique. Ce matériau est parfait pour la réalisation de pièces de précision qui bénéficient de formes complexes avec des supports d'organes auxiliaires, de conduites d'huile et de passages d'eau.

Viennent ensuite les blocs-moteurs réalisés en fonte à graphite lamellaire (FGL) ou encore en fonte à graphite vermiculaire. Ce matériau est plus lourd. Il garantit également une excellente tenue mécanique en température comparée à l'aluminium. En général, on utilise ce bloc moteur sur des voitures diesel.

On peut également trouver des blocs moteurs en magnésium, un matériau moins lourd que la fonte. Il existe aussi des blocs bi-matériaux avec une partie interne en aluminium en une partie externe en magnésium.

Rappelez moi !