Capteurs TPMS sur une voiture : comment fonctionnent-ils ?

Chargement en cours...

Une étude américaine a révélé que plus de six voitures sur dix roulent avec un, voire plusieurs pneumatiques sous-gonflés. Facteur de crevaisons de pneus et d’accidents, rouler avec un pneumatique à basse pression peut s’avérer très dangereux.

Pour aider les conducteurs à garder un œil sur la pression de leurs pneus, le TPMS (Tire Pressure Monitoring System) est un système de surveillance qui permet de contrôler le niveau de pression des pneus d’un véhicule. Mais comment fonctionne-t-il exactement ?

Qu'est-ce que les capteurs TPMS et à quoi servent-ils ?

Le système TPMS accueille des capteurs qui sont chargés d’identifier la pression des pneus. Une fois le niveau analysé, les capteurs envoient à l’ordinateur de bord du véhicule, ou à l’écran digital, les informations récoltées. Cet indicateur peut avoir la forme d’un voyant lumineux ou des chiffres exacts de la pression des pneus.

Deux systèmes différents

Il existe deux systèmes TPMS différents :

  • Le système TPMS indirect
  • Le système TPMS direct

Les deux modèles sont fiables, mais présentent chacun quelques spécificités. Le TPMS indirect indique au conducteur la pression des pneus par le biais d’une alerte, uniquement en cas de pneus sous-gonflés. À contrario, le système TPMS direct peut transmettre la valeur exacte de la pression des quatre pneumatiques du véhicule sur un écran LED.

Comment fonctionnent-ils ?

Le système TPMS direct est le modèle le plus courant et certainement le plus performant. Il mesure la pression des pneus grâce à des capteurs électroniques qui se situent au sein de chaque pneu. Il permet de contrôler précisément tous les pneumatiques pour savoir s’il y a sur ou sous gonflage.

Le système TPMS indirect calcule quant à lui la pression des pneus grâce au système de freinage antiblocage. Les capteurs utilisent le système ABS pour identifier la vitesse de rotation des roues et déterminer par la suite s’il y a un pneu sous-gonflé. Généralement, lorsqu’un pneumatique tourne plus rapidement que les autres, cela signifie qu’il subit une baisse de pression.

Où se trouve le capteur TPMS sur un pneu ?

Les capteurs TPMS directs sont positionnés dans les bouchons des valves, juste à l’intérieur des pneus. Ils peuvent parfois être fixés dans le corps même des valves. Les capteurs TPMS d’un système indirect sont quant à eux les mêmes que les capteurs ABS.

Le système direct permet de changer facilement les capteurs dans le cadre d’une réparation ou d’un entretien. Pour ce faire, il suffit de dévisser les valves et de remplacer le matériel nécessaire. Habituellement, les spécialistes conseillent de changer le capteur, mais également toutes les pièces environnantes comme l’obus de valve, l’écrou et les joints d’étanchéité.

Quels sont leurs avantages et objectifs ?

Les capteurs TPMS procurent de nombreux avantages au conducteur.

La sécurité

D’après les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur, en période estivale, les pneus sous-gonflés sont responsables de 15% des accidents mortels de la route. Une baisse de 0,5 bar de la pression d’un pneumatique suffit à engendrer un éclatement en cas de forte chaleur.

Lorsqu’un pneu est sous gonflé, le comportement du véhicule se retrouve affecté (freinage, tenue de route, etc.) et ses performances baissent significativement.

L’économie

Le contrôle régulier du niveau de pression des pneus permet d’améliorer sa durabilité. Et pour cause, un pneumatique sous-gonflé est sujet à une usure accélérée qui abime rapidement la fiabilité du produit.

Dans ce cas précis, le conducteur se trouve dans l’obligation de remplacer un ou plusieurs de ses pneus.

L’environnement

Les particuliers n’en ont souvent pas conscience, mais un pneumatique doté d’une bonne pression permet de limiter la résistance au roulement du véhicule. Plus cette résistance est faible, plus le véhicule nécessite moins d’énergie pour rouler et consomme ainsi moins de carburant.

En d’autres termes, si tous les pneus du véhicule affichent une pression normale, ils consomment moins d’énergie et engendrent par la suite une plus petite quantité de CO2.

Comment savoir si une voiture dispose de capteurs TPMS ?

Il existe quelques astuces relativement simples à mettre en place pour savoir si une voiture dispose de capteurs TPMS.

Une réglementation européenne depuis 2014

Tout d’abord, la réglementation européenne stipule que depuis le 1er novembre 2014, tous les véhicules sont dans l’obligation d’être équipés d’un système TPMS. Les types de véhicules concernés sont les voitures tourismes, 4x4 et camping-cars. De ce fait, chaque conducteur qui possède un modèle de véhicule postérieur à 2014 peut être sûr que ce dernier accueille des capteurs TPMS.

Une présence d’un voyant sur le tableau de bord

Il est également possible de directement vérifier son tableau de bord ou l’écran LED de son véhicule. Si un voyant TPMS ou un quelconque indicateur relatif y est présent, plus de doute sur la présence de capteurs.

Des contenus qui pourront vous intéresser :