TOUT SAVOIR SUR LA CREVAISON DES PNEUS

RETOUR > CONSEILS PNEU

Synonyme de perte de temps, la crevaison d'un pneu est le résultat d'une perforation de sa bande de roulement ou de l'un de ses flancs. Véritable bête noire de chaque automobiliste, elle survient très souvent après un contact entre le pneumatique et un objet tranchant (ou pointu) présent sur la chaussée. Dans certains cas, un frottement violent du pneu contre un trottoir peut également mener à une déchirure. Quelque soit le type de pneumatiques que vous utilisez (avec ou sans chambre à air), les facteurs de risques restent exactement les mêmes...

Attention ! Un sous-gonflage peut être la cause d'un éclatement ou d'une usure avancée du pneumatique. Afin d'éviter cela, pensez à vérifier régulièrement la bonne pression de vos pneus !

COMMENT DÉTECTER UNE CREVAISON ?

En règle générale, on distingue deux types de crevaisons :

- la crevaison lente, qui provoque un dégonflement progressif de la bande de roulement,
- la crevaison rapide qui se caractérise par un dégonflement immédiat du pneumatique.

Bon à savoir : il est possible de limiter les risques de crevaison en optant pour des pneumatiques renforcés. On parle alors de pneus Runflat. N'hésitez pas à consulter notre dossier dédié à cette technologie !

QUELLES SONT LES SENSATIONS RESSENTIES AVEC UN PNEU CREVÉ ?

À la suite d'une crevaison, vous allez rapidement ressentir des vibrations dans le volant ainsi qu'une perte de maniabilité. En effet, le véhicule étant déséquilibré, sa trajectoire ne sera plus rectiligne : on dit alors qu'il "tire d'un côté".

Une crevaison dite "rapide" est généralement causée par une entaille significative sur le flanc ou sur la bande de roulement du pneu. À l'inverse, une crevaison dite "lente" est plus difficile à détecter car la lésion n'est pas forcément visible. Si vous soupçonnez une crevaison, vous pouvez utiliser l'une des techniques suivantes pour situer la fuite :

Astuce n°1

Il vous suffit de re-gonfler le pneumatique et de l'enduire d'eau savonneuse. Si de petites bulles d'air se forment à certains endroits de la bande de roulement, c'est qu'il y a bien une ou plusieurs déchirure(s).

Astuce n°2

Vous pouvez également positionner le pneu dans un bac rempli d'eau (après l'avoir re-gonflé). Ici aussi, la fuite sera identifiable par l'apparition de petites bulles.

Astuce n°3

Certains véhicules récents sont équipés d'un capteur de pression (TPMS). Il s'agit d'une valve électronique qui permet de faire remonter les informations liées à la pression des pneus directement sur le tableau de bord. En moyenne, un pneu perd naturellement 0,1 bar par mois. Si la baisse de pression relevée est plus importante, il est alors nécessaire de procéder à des vérifications plus poussées.

QUE FAIRE EN CAS DE CREVAISON ?

Une crevaison peut mettre en péril votre sécurité et celle des autres usagers. Afin d'éviter tout risque, 1001Pneus vous précise tous les bons réflexes que vous devez adopter pour vous sortir d'une situation délicate.

  • En cas de crevaison, la première règle d'or à respecter est de garder son calme en toute circonstance. Ne paniquez pas !
  • Si vous êtes en train de rouler, ne donnez surtout pas de coup de volant.
  • Tentez de maintenir la bonne trajectoire du véhicule.
  • Décélérez en évitant de freiner brusquement ! Pour cela, préférez le frein moteur (rétrogradez progressivement).
  • Rabattez votre véhicule dès que possible sur une aire de service ou sur une bande d'arrêt d'urgence.
  • Si vous ne pouvez pas faire autrement, arrêtez votre véhicule sur le bas côté (sur une zone dégagée).
  • Pensez à votre sécurité : activez vos feux de détresse !
  • Enfilez votre gilet fluorescent et positionnez le triangle de signalisation.

 

Une fois que vous avez suivi scrupuleusement ces démarches, deux solutions s'offrent à vous :

  • Contactez votre assurance ou une dépanneuse (voire la gendarmerie).
  • Changer vous-même le pneu crevé en utilisant la roue de secours (galette) située dans le coffre de votre véhicule.

COMMENT CHANGER LE PNEU CREVÉ PAR LA ROUE DE SECOURS ?

Avant de changer le pneumatique crevé, vous devez vous assurer d'être muni du matériel adéquat. Sans quoi, il vous sera impossible d'effectuer le remplacement.

LES ÉQUIPEMENTS INDISPENSABLES POUR CHANGER UNE ROUE

  • Une roue de secours
  • Un cric
  • Une croix démonte-pneu
  • Une bombe anti-crevaison (optionnel)
  • Une clé pour les écrous des jantes (si nécessaire)
  • Un gilet jaune
  • Un triange de signalisation

Si vous avez tous ces équipements en votre possession, il ne vous reste plus qu'à procéder au remplacement du pneu crevé.

LES 5 ÉTAPES D'UN CHANGEMENT DE ROUE

  1. Retirez l'enjoliveur (si votre roue en est équipée).
  2. Placez le cric sous le véhicule et élevez-le jusqu'à ce que le pneu ne soit plus en contact avec le sol.
  3. Utilisez la croix démonte-pneu pour dévisser les écrous.
  4. Retirez le pneu crevé.
  5. Positionnez la roue de secours et revissez les écrous (n'hésitez pas à les serrer très fort). 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE ROUES DE SECOURS

On distingue deux catégories de roues de secours :

LA ROUE DE DÉPANNAGE

La roue de dépannage ou "galette" est la roue de secours la plus courante. Visuellement plus fine, cette dernière possède des caractéristiques particulières et ne doit pas être utilisée sur de longues distances. De plus, votre vitesse devra être limitée à 80 km/h maximum. En d'autres termes, il s'agit d'une solution temporaire qui doit servir de "dépannage" jusqu'à votre arrivée au garage le plus proche.

LA ROUE COMPLÈTE

Il s'agit d'une roue identique à celles qui équipent votre véhicule.
Notons que la marque du pneumatique peut toutefois être différente.

FAUT-IL CHANGER UN OU DEUX PNEUS ?

Voici une très bonne question. Lors d'un montage de nouveaux pneumatiques, il est coutume que l'on fasse remplacer tout le train avant et/ou arrière (soit 2 ou 4 pneus d'un coup). Alors, peut-on se contenter de changer uniquement le pneu crevé ? La réponse est oui, mais sous certaines conditions !

LES CONDITONS À RESPECTER

  • Le nouveau pneumatique doit être de même taille / dimension que le pneu crevé.
  • Le nouveau pneumatique doit être de même marque / modèle que le pneu crevé.

À noter : l'écart d'usure entre le pneu neuf et celui restant sur le même essieu ne doit pas excéder 5 mm. Si ce seuil est dépassé, il faut alors envisager le changement complet des pneus du train concerné.

L'UTILISATION D'UNE BOMBE ANTI-CREVAISON

La bombe anti-crevaison est une solution pratique et efficace pour réparer temporairement un pneu crevé sans avoir à le démonter.

Attention : ici aussi, il est nécessaire de répondre à plusieurs conditions avant d'avoir recours à cette option. 

LES CONDITIONS À RESPECTER

  • Applicable seulement pour les pneus Tubeless (sans chambre à air)
  • Applicable seulement sur une entaille de quelques millimètres située sur la bande de roulement.

Important : si vous remarquez une déchirure importante sur votre pneumatique, l'utilisation d'une bombe anti-crevaison sera inefficace.

PEUT-ON RÉPARER UN PNEU CREVÉ ?

Seul un professionnel est capable, après examen, de savoir si un pneumatique victime de crevaison est réparable ou non.

Lors de cet examen, l'expert analyse l'intérieur (vérification de l'absence de plissements / marbrures) et l'extérieur (vérification de l'absence de plissures et autres nappes métalliques) du pneumatique.

L'inspection concerne également l'entaille qui est à l'origine de la crevaison. Pour que le pneumatique soit réparable, l'entaille ne doit pas excéder 6 mm. Pour les pneus d'indices de vitesse supérieurs à T et les technologies Runflat, elle doit être obligatoirement située sur la bande de roulement.

À noter : un pneumatique ayant une entaille sur son flanc ne peut être réparé que si celle-ci n'excède pas 3 mm. Par ailleurs, cela concerne uniquement les pneus avec un indice de vitesse inférieur ou égal à T.

COMMENT SONT RÉPARÉS LES PNEUS ?

Il existe plusieurs techniques pour réparer un pneumatique qui a subi une crevaison :

LA RÉPARATION PAR CHAMPIGNON (INTÉRIEUR DU PNEUMATIQUE)

Il s'agit d'un procédé ne pouvant être réalisé qu'une fois le pneu crevé demonté. Cette technique de répération consiste à positionner une rustine en forme de champignon dans le trou à l'origine de la fuite pour le boucher. De cette manière, le pied du champignon obstrue le trou et sa tête garantit une bonne étanchéité à l'intérieur du pneumatique.

LA RÉPARATION PAR MÈCHE (EXTÉRIEUR DU PNEUMATIQUE)

Cette technique consiste à réparer le pneumatique crevé par l'extérieur, en insérant (à chaud) une mèche de caoutchouc enduite de colle à l'intérieur de la déchirure. Notons que ce procédé n'est pas recommandé par les manufacturiers et qu'il exige un équipement bien précis.

Enfin, rappelons que le pneumatique est un élément-clé pour votre sécurité au volant. Quelles que soient les techniques de réparation envisageables, nous vous recommandons de changer votre pneu crevé par un pneu neuf. Ne négligez en aucun cas l'état de vos pneumatiques.

 

Trouver vos pneus au meilleur prix

 

D'AUTRES SUJETS PNEU QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :