Boîte automatique

RETOUR > CONSEILS AUTO

Si par le passé la boîte de vitesses automatique était beaucoup moins répandue que la boîte manuelle, on la rencontre aujourd’hui en série sur de nombreux modèles. Ce type de transmission ne demande pas d’actions de la part conducteur pour passer les rapports et ne possède donc pas de pédale d’embrayage. Toutefois, la boîte automatique comporte quelques subtilités à appréhender avant de prendre la route.

Conduire avec une boîte de vitesse automatique

En automobile, on distingue deux grands types de transmission avec la boîte de vitesses manuelle et la boîte de vitesses automatique.

Sur les modèles dotés d’une boîte automatique, on ne retrouve pas de pédale d’embrayage. Le pied gauche reste au repos tandis que le pied droit est utilisé pour la pédale de frein et celle de l’accélérateur.

La boîte de vitesses passe les rapports de manière automatique en fonction du régime moteur et de la pression sur l’accélérateur.

Afin de démarrer le moteur, il est nécessaire d’appuyer sur la pédale de frein et que la boîte de vitesse soit positionnée sur « D », « R » ou « N ».

Pour rouler, il faut maintenir la pédale de frein et enclencher la position « D ». Ensuite, il suffit de relâcher la pédale de frein pour que le véhicule commence à avancer.

Très fréquemment, on retrouve sur les boîtes de vitesses automatiques un dispositif appelé kick-down. Quand le conducteur presse fortement l’accélérateur, la boîte passe le rapport inférieur pour offrir plus de puissance et faciliter les manœuvres de dépassement.

Les différentes positions d’une boîte automatique

Une boîte de vitesses automatique comporte plusieurs positions. Pour changer entre ces positions, le véhicule doit se trouver à l’arrêt et le conducteur doit presser la pédale de frein.

  • P pour « Park » ou « Parking ». Ce mode sert à stationner le véhicule en bloquant ses roues. Il ne doit pas être confondu avec le frein à main et ce dernier peut être utilisé en complément.
  • R pour « Reverse ». Cette position sert à passer en marche arrière.
  • N pour « Neutral ». Quand cette position est enclenchée, les roues sont débloquées et le véhicule est au point mort.
  • D pour « Drive ». Ce mode correspond à la marche avant.

Sur certaines boîtes de vitesses automatiques, on aperçoit parfois d’autres positions.

  • 1 qui sert à bloquer la boîte de vitesses sur le premier rapport. Cette position est recommandée pour les montées importantes et bien afin de tracter un véhicule en panne.
  • 2 qui contraint la boîte à utiliser uniquement les deux premières vitesses. Ce mode permet de limiter l’allure et de bénéficier du frein moteur pour appréhender les pentes ou les sols glissants.
  • 3, ce mode n’utilise que les trois premiers rapports et sert surtout à la conduite en ville.
  • S pour « Sport ». Ce mode favorise une conduite sportive en passant les rapports à un régime moteur plus élevé.
  • W pour « Winter ». Cette position bloque la boîte de vitesse sur le deuxième rapport afin d’accroître l’adhérence sur les routes recouvertes de verglas.
  • B pour « Brake ». Présente sur les hybrides de Toyota, cette position permet de renforcer le frein moteur pour ralentir en sollicitant moins le dispositif de freinage.