Airbag

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS AUTO

Pour mieux sécuriser l’habitacle d’un véhicule et garantir des trajets plus sûrs aux passagers, les constructeurs ont mis en place de nombreux dispositifs, à l’instar de la ceinture de sécurité ou encore de l’airbag. Ce dernier consiste en un coussin ou un sac d’air qui se gonfle automatiquement lors d’une collision ou d’une chute.

Qu’est-ce qu’un airbag ?

Un « Airbag » est un anglicisme qui signifie « sac d’air ». Il s’agit d’un coussin gonflable qui se déploie lors d’un choc violent. Votre véhicule comporte de nombreux airbags, dont :

  • l’airbag frontal placé dans le volant, juste au-dessus de la boite à gant ;
  • les airbags rideaux ;
  • l’airbag genoux ;
  • l’airbag latéral ;

Comment fonctionne-t-il ?

Le rôle d’un airbag est de protéger le conducteur et les autres occupants d’un véhicule lors d’un accident. Le fonctionnement de ces coussins gonflables, que ce soient des airbags latéraux ou des airbags frontaux, se fait en plusieurs étapes :

  • la détection de collisions, par exemple, lors d’un choc frontal, par des capteurs spéciaux ;
  • le déclenchement du mécanisme ;
  • le déploiement de ces dispositifs de protections dédiés à la sécurité routière ;
  • l’amortissement ;
  • le dégonflage de ces sacs gonflables.

Toutes ces procédés se font en un clin d’œil, soit 150 millisecondes au maximum. Cette vitesse de déploiement élevée permet de limiter les blessures graves lors d’une collision latérale ou frontale.

Un calculateur électronique ainsi qu’un capteur permettent de déclencher ce processus. Lors d’un accident, que ce soient des chocs frontaux ou des chocs latéraux, le détecteur envoie une information au calculateur qui transmet alors un signal au générateur de gaz afin de déployer les airbags.

Pour offrir un niveau de protection élevé aux automobilistes et aux autres occupants du véhicule, ce sac gonflable se déploie après une chute, une collision frontale ou latérale. Après, l’airbag se dégonfle par la sortie des gaz de l’airbag ou le poids du corps humain. Cela permet d’éviter un rebond tout en libérant de la place dans l’habitacle de la voiture.

Il convient de rappeler que le calculateur de ces coussins de sécurité utilise un algorithme de collision qui permet de définir plusieurs paramètres, dont le choc, la raideur de l’obstacle ou encore la vitesse de l’impact. Ces informations servent à déterminer s’il faut activer ce système de sécurité et quels airbags déployer pour protéger le conducteur et les passagers.

Réglementation concernant les airbags

Développé dans les années 50, l’airbag fait partie des systèmes de sécurité qui protègent efficacement les conducteurs et les occupants des véhicules et garantit ainsi des trajets plus sûrs. À l’instar des ceintures de sécurité, il fait partie intégrante des éléments indispensables d’une voiture. Actuellement, toutes les automobiles de série sont équipées de ce dispositif.

Même si les constructeurs automobiles intègrent ce système à tous les modèles qu’ils commercialisent, cela n’est pas obligatoire en France. Par contre, dans certains pays comme les États-Unis, les airbags sont imposés par la loi à partir de l’an 1998.

Des systèmes de sécurité efficaces

Avant d’être intégrés aux voitures, les airbags font l’objet d’une évaluation pointue lors d’un crash-test. Pendant cet examen, un mannequin remplace le conducteur, ce qui permet de déterminer le niveau de protection offert par ce système de sécurité, par exemple, lors d’un choc latéral ou frontal.

Les crashs-tests permettent également de mettre en avant le niveau de protection offert par les airbags pour l’occupant du siège avant, que ce soit du côté conducteur ou du côté passager ainsi que les occupants du siège passager. Ils aident également à améliorer ces coussins gonflables afin que ceux-ci offrent une efficacité optimale.

L’airbag pour motard

Pour les utilisateurs de deux-roues, un airbag spécifique a été créé afin de leur garantir une sécurité optimale sur la route. À l’origine, il a été créé pour la compétition. Désormais, les particuliers sont nombreux à utiliser ce type de protection.

Il s’agit d’un gilet ou d’un blouson doté d’une cartouche de gaz sous pression, d’un coussin gonflable ainsi qu’un déclencheur. Il est activé automatiquement lors d’un accident ou une chute et limite les risques de blessures graves en protégeant les cervicales, l’abdomen, la cage thoracique, la colonne vertébrale, etc.

Rappelez moi !