Barre de torsion

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS AUTO

Pour accorder une excellente tenue de route ainsi qu’un niveau de sécurité élevé, un véhicule doit être doté d’amortisseurs des pièces de suspensions efficaces. Ces dernières incluent la barre de torsion, un élément indispensable pour le confort au sein de l’habitacle d’une voiture. Voici l’essentiel à retenir sur cet élément.

Qu’est-ce qu’une barre de torsion ?

Concrètement, la barre de torsion est un type de ressort linéaire (pas hélicoïdal) qui remplace le ressort à boudin. Elle consiste en une tige en acier de 1,50 m de long et de 2 à 3 cm de diamètre. Elle se termine par deux extrémités cannelées qui viennent s’imbriquer au triangle de suspension et à la carrosserie. Ces deux bouts sont mobiles et permettent de maintenir une bonne stabilité en compensant les changements de charge.

En outre, il existe des modèles uniques de barres de torsion réglables qui permettent de changer la tension lorsque la tige commence à perdre en flexibilité. Mais ces pièces sont très rares et sont souvent utilisées sur des voitures haut de gamme.

Quels-sont les véhicules compatibles ?

En règle générale, cette barre est utilisée sur les modèles de voiture à traction de petites ou moyennes tailles (Renault Supercinq). Elle peut être installée en longitudinal (s’étend jusque sous l’habitacle) ou en transversal sur le train arrière. Mais, cette pièce mécanique équipe également des véhicules plus lourds (camionnette, remorque) pour remplacer le ressort à boudin qui est plus cher.

Comment fonctionne une barre de torsion ?

Comme son nom le laisse deviner, cette pièce mécanique en acier a été conçue de manière à pouvoir se tordre. Ceci, afin d’assurer une liaison flexible entre les masses non suspendues et les masses suspendues. Pendant l’entrée en virage ou lorsque la surface de la route est irrégulière, ce bâton fléchit pour s’adapter au changement de charge, puis revient à sa forme initiale.

Quand changer une barre de torsion ?

La barre de torsion n’est pas une pièce d’usure. En principe, elle dure aussi longtemps que le véhicule lui-même. Étant conçue pour bénéficier d’une résistance maximale, elle ne se casse donc pas facilement. Notez cependant que cette pièce mécanique peut être endommagée prématurément à cause de forts chocs et de l’usure des silent bloc. De plus, elle peut perdre en élasticité, suite à une sollicitation prononcée. Dans un cas comme dans l’autre, il est alors indispensable de procéder à un changement.

Combien coûte le remplacement d’une barre de torsion ?

En moyenne, une barre de torsion coûte dans les 350 €. Si vous décidez de faire appel à un mécanicien pour effectuer le changement, vous devez également ajouter à cette somme le coût de la main d’œuvre.

Par ailleurs, lors d’une telle opération, il est souvent recommandé de remplacer les silent bloc. Après une intervention qui nécessite de démonter des suspensions et des amortisseurs, il faut aussi prendre en compte la géométrie (parallélisme, carrossage et chasse) afin d’assurer une excellente tenue de route.

Quels sont les avantages d’une barre de torsion ?

La barre de torsion est flexible et ne prend que peu d’espace. Elle est également conçue de manière à accorder un grand débattement, ce qui contribue à un confort optimal.

Côté prix, la barre de torsion est également moins chère et plus facile à fabriquer. Malgré son faible coût, elle présente aussi l’avantage d’être résistante.

Avec les systèmes de suspension à barre de torsion, la hauteur de caisse est facilement modifiable. Il suffit d’ajuster les vis de fixation et les écrous qui permettent de relier les barres de torsion aux fusées de direction.

Rappelez moi !