Collecteur d’échappement

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS AUTO

Le collecteur d’échappement fait partie des pièces moteur indispensables au bon fonctionnement de votre véhicule. Son rôle est d’évacuer efficacement les gaz d’échappement qui résultent de la combustion du carburant. Voici ce que vous devez retenir de cet élément.

Rôle du collecteur d’échappement

Le collecteur d’échappement, comme son nom le laisse entendre, sert à récupérer les gaz d’échappement, et ce, depuis le moteur diesel ou essence de votre véhicule. De par son rôle, cette pièce doit être résistante, d’autant plus qu’elle est exposée à de hautes températures. Les gaz d’échappement peuvent, en effet, atteindre les 800 °C lorsqu’ils sortent du moteur. C’est pour cela que cet élément est fabriqué avec un acier haute qualité très résistant.

Notez que le collecteur d’échappement est composé d’un conduit par cylindre moteur. Il est situé à la sortie des soupapes d’échappement. Ces nombreux conduits aboutissent à une seule chambre et permettent de rejeter les gaz d’échappement jusqu’au pot d’échappement.

Ce collecteur n’est pas uniquement exposé à la haute température des gaz d’échappement. Il doit aussi être résistant à la pression des gaz qui sortent de la chambre d’échappement, soit entre 2 et 3 bars. Ce dispositif intègre donc un joint de collecteur, et ce, afin d’éviter les fuites.

Les symptômes d’un collecteur d’échappement endommagé

Les collecteurs d’échappement défectueux peuvent avoir de multiples conséquences. Pour cette raison, lorsque cette pièce est détériorée, vous devez vous rapprocher d’un garagiste dans les meilleurs délais. Un collecteur d’échappement endommagé peut se manifester de diverses manières, comme :

  • un problème d’accélération ;
  • une perte de puissance ;
  • une production de bruit anormalement élevé ;
  • une surconsommation de carburant ;
  • un rougissement du collecteur d’échappement ;
  • des fuites au niveau du collecteur d’échappement ;
  • une odeur de brûlé.

Si l’un de ces signes apparaît, rapprochez-vous d’un garage auto pour faire contrôler votre collecteur d’échappement. En plus du diagnostic, ce professionnel prend en charge la remise en état, voire le remplacement de cette pièce.

Remplacement d’un collecteur d’échappement

Un collecteur d’échappement hors service peut avoir de lourdes conséquences, dont l’augmentation de la consommation de carburant. Dans ce cas, il est plus judicieux de réparer ou de remplacer la pièce défectueuse.

Bien qu’il soit conseillé de confier la tâche à un professionnel, vous pouvez procéder vous-même au remplacement du collecteur d’échappement. Pour cela, vous devez vous munir d’un matériel adapté, dont des gants et des lunettes de protection, un cric, un dégrippant, des chandelles ainsi qu’une boîte à outils. Les étapes à suivre sont les suivantes :

  • débranchez la batterie pour plus de sécurité ;
  • montez le véhicule sur voiture en vous servant de votre clic ;
  • déposez le bouclier thermique ;
  • dévissez les vis de fixation et les boulons du collecteur d’échappement ;
  • démontez le collecteur lorsqu’il n’est plus rattaché au tuyau d’échappement et aux goujons de culasse ;
  • retirez le joint du collecteur d’échappement ;
  • mettez en place le nouveau collecteur d’échappement ainsi qu’un nouveau joint de collecteur.

Pour trouver les pièces de rechange adaptées à votre véhicule (joint et collecteur d’échappement), vous pouvez demander conseil à votre garagiste. Vous avez également la possibilité de faire votre achat sur des sites dédiés à la vente de pièces de rechange. De  plus, de nombreux sites e-commerce proposent des pièces d’origine certifiées OEM.