CRDI (Kia et Hyundai)

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS AUTO

Le sigle CRDi correspond au moteur diesel utilisé sur les véhicules KIA et Hyundai en présence d’un système d’injection à rampe commune qui sert à alimenter votre motorisation en carburant. Ici, nous vous donnons de plus amples informations afin que vous puissiez en savoir davantage sur cette technologie.

Qu’est-ce qu’un moteur CRDi ?

Souvent mentionnée sur le site internet et les brochures de Kia ou Hyundai, l’abréviation CRDi pour Common Rail Direct Injection ou système d’injection directe à rampe commune est utilisée par le constructeur pour appeler des motorisations CRDi bien définies.

Ce sont des moteurs diesel qui accordent aux véhicules d’excellentes performances tout en garantissant un rendement énergétique supérieur. Ce bloc diesel est plus efficace qu’un moteur essence classique. On note d’ailleurs sa consommation de carburant réduite lorsqu’il est intégré sur de grosses voitures ou des routières moyennes, ce qui lui vaut un label écologique. Côté puissance, le bloc CRDi développe 115 à 200 chevaux. Ce type de moteur est présent sur des voitures neuves et des véhicules d’occasion du groupe Kia et Hyundai.

Un moteur intégré à la majorité des véhicules Kia et Hyundai

Toutes les marques automobiles proposent des moteurs efficients afin de réduire l’empreinte carbone de leur véhicule. Le constructeur Kia et Hyundai ont mis au point le CRDi. Ce nouveau moteur pour les véhicules diesel est présent sur la grande majorité de la gamme Kia et Hyundai. Les seuls modèles de véhicules du groupe qui ne proposent pas un moteur CRDi sont les citadines Kia Rio, Kia Picanto ainsi que les Hyundai i10 et i20. Il s’agit là de citadine de gabarit réduit qui est uniquement destiné à un usage urbain.

Désormais, on trouve ce bloc moteur sur une large gamme de véhicules, dont des berlines (Kia Cee’d), des SUV (Kia Sportage), etc.

La petite histoire du bloc CRDi

Les premiers moteurs CRDi ont fait leur apparition en 2005. Ils ont connu de nombreuses améliorations afin de répondre aux exigences du constructeur en matière d’efficacité et de rendement énergétique. En effet, la deuxième génération de ce bloc est moins polluante et procure de meilleures expériences. Par la suite, elle a été supplantée par une troisième génération de moteurs conformes aux conditions imposées par la norme européenne 6d. Ce label est accordé aux véhicules dont les émissions de CO2 ne dépassent pas un seuil défini.

Quelques informations à retenir sur le bloc moteur CRDi

Un moteur CRDi permet au constructeur de proposer des véhicules conformes aux normes européennes en vigueur. Pour optimiser leur efficacité, il embarque des turbocompresseurs MHI ou Garrett. Certaines de ces motorisations pour voiture diesel embarquent une turbine à géométrie variable conçue par BordWarner.

En général, ces blocs sont pourvus de transmission par chaîne ou par courroie. Leur système d’injection de carburant est développé par Bosch ou Delphi. Pour finir, un CRDi comporte des injecteurs de carburant piézoélectriques ou électromagnétiques.

Notez aussi que sur un véhicule Kia, le sigle CRDi est parfois suivi de la mention ISG. Cette dernière se rapporte à un système Stop & Start qui permet de limiter les émissions de particules fines et des gaz nocifs, ce qui aide alors à éviter le malus écologique.

Rappelez moi !