Sonde lambda

RETOUR > CONSEILS AUTO

Communément appelée sonde lambda, la sonde à oxygène est une pièce importante qui contrôle la qualité de la combustion en mesurant la quantité d’oxygène présente dans les gaz d’échappement. Avec le temps et les kilomètres, celle-ci peut présenter un défaut et nécessiter un remplacement. Nous allons tenter de comprendre ici son utilité ainsi que son entretien et son remplacement.

Quel est le rôle de la sonde lambda ?

Initialement inventée par Volvo en 1976, la sonde lambda mesure la teneur en oxygène des gaz d’échappement. Elle est habituellement située sur le pot d’échappement, entre le collecteur et le pot catalytique.

Notons au passage que les véhicules récents intègrent une seconde sonde lambda, placée après le catalyseur.

La sonde lambda envoie ses informations au calculateur du moteur pour que celui-ci ajuste la quantité d’essence à injecter dans les cylindres afin que le mélange air-carburant soit optimal.

La sonde lambda permet de réduire la consommation de carburant d’une part, mais elle limite également la pollution et les émissions de particules.

Lorsqu’elle devient défaillante, elle perturbe les performances du moteur qui connaît des à-coups et consomme davantage tout en rejetant plus de gaz polluants.

Comment entretenir la sonde lambda ?

Pour limiter l’usure de la sonde lambda, il est recommandé de changer le filtre à air de manière périodique, d’entretenir les bougies et de garder le bloc moteur propre.

D’ordinaire, on estime que la sonde lambda doit être remplacée tous les 160 000 km environ, mais quelques signes évidents peuvent alerter sur son état tel que :

  • L’icône du moteur qui s’affiche sur le tableau de bord pendant la conduite.
  • Des à-coups moteur.
  • Un manque de puissance pendant les accélérations.
  • De la fumée qui s’échappe du pot d’échappement.

Dans tous les cas, songez à respecter l’entretien du véhicule en vous référant au carnet de bord donné par le constructeur, car tous les véhicules possèdent des préconisations distinctes.

Comment vérifier l’état de la sonde lambda ?

Le moyen le plus simple pour vérifier l’intégrité d’une sonde lambda reste de faire appel à un professionnel qui branchera le véhicule sur l’outil de diagnostic constructeur.

Un examen visuel rapide peut aussi permettre d’évaluer son état :

  • Une sonde lambda mal installée peut montrer des déformations.
  • Ses câbles peuvent fondre à cause de la chaleur de l’échappement.
  • De la calamine peut se former sur la sonde et l’empêcher de fonctionner.
  • De la rouille peut se former sur ses contacts.
  • Un dépôt se forme à cause de l’huile brûlée dans le moteur ou des additifs du carburant.

Comment remplacer la sonde lambda ?

Le remplacement de la sonde lambda réclame quelques connaissances ainsi que des équipements adéquats.

Tout d’abord, lorsque le véhicule en a deux, identifiez la sonde lambda qui présente un dysfonctionnement.

  • Déconnectez la batterie et monter le véhicule sur chandelles.
  • Débranchez la prise qui joint le faisceau moteur et la sonde lambda, avant de déposer la sonde.
  • Comparez la nouvelle sonde lambda avec celle qui vient d’être démontée.
  • Installez la nouvelle sonde avant de la rebrancher à son connecteur.
  • Reconnectez la batterie et lancez le moteur pour vérifier l’installation.

Habituellement, le nettoyage d’une sonde lambda auprès d’un professionnel coute entre 60 € et 75 €. Le prix d’une sonde neuve peut varier entre 100 € et 200 €, sans la main d’œuvre.

Pensez à demander des devis auprès de plusieurs prestataires pour obtenir le meilleur prix.