Direction assistée

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS AUTO

La maniabilité d’une auto dépend de plusieurs paramètres. Pour faciliter la manœuvre de leur véhicule, les constructeurs misent sur un dispositif appelé « direction assistée ». Il s’agit d’un système électronique, électrohydraulique ou hydraulique qui contribue à l’orientation des quatre roues de votre auto. Ici, nous vous apportons plus de détails sur ce dispositif : son fonctionnement, les différents types de direction assistée, etc.

Le rôle de la direction assistée

Comme son nom le laisse entendre, la direction assistée (qu’il s’agisse d’une direction assistée hydraulique ou d’une direction assistée électrique) assiste parfois le conducteur dans les changements de direction.

Pour faire simple, le fonctionnement de la direction assistée contribue à faciliter le braquage des roues. Autrement dit, le mécanisme de direction assistée améliore l’efficacité du système qui permet de tourner les roues de votre véhicule pour une maniabilité accrue.

La direction à assistance électrique ou hydraulique agit surtout sur les roues directrices et optimise la souplesse des manœuvres. Elle ne sert pas uniquement à assister la direction des roues. Ce système entre également en action même si vous roulez en ligne droite. Il permet au conducteur de ne pas ressentir dans le volant les chocs subis par les pneus, par exemple, lorsque vous roulez sur une route en mauvais état.

En somme, il s’agit d’un dispositif d’aide à la conduite indispensable pour les automobilistes. Les voitures qui n’en sont pas dotées sont plus compliquées à manœuvrer, car leur volant supporte tous les poids des différentes pièces qui interviennent dans le processus de changement de direction du véhicule. Autrement dit, il peut être difficile de tourner les roues des autos qui ne sont pas pourvues de ce dispositif, car cette opération implique plus d’effort.

Le fonctionnement de la direction assistée

Le système de direction assistée hydraulique fonctionne grâce à la pression générée par une pompe hydraulique. L’huile de direction assistée est injectée sous pression à l’intérieur du boitier de direction. Ainsi, la crémaillère de direction tourne plus facilement.

Après, l’huile sort à basse pression du boîtier et rejoint son bocal après être passée par un refroidisseur dont le rôle est de réduire la température de l’huile chauffée par la pression. Le processus peut alors recommencer. La pompe de direction assistée est animée de manière permanente par la courroie d’accessoire du moteur. Ce système hydraulique consomme plus de carburant.

Avec une direction électrohydraulique, le principe de fonctionnement est le même, sauf que la pompe d’assistance n’est pas entraînée par l’électricité et non par la courroie d’accessoires. Le fonctionnement de la pompe est géré par un calculateur qui commande son enclenchement uniquement lorsque la direction assistée est activée, ce qui aide à limiter la consommation de carburant.

La direction assistée électrique intègre un capteur de couple. Également appelé capteur d’angle, ce dernier définit la position ainsi que le couple de la colonne de direction. Un module informatique intégré va alors appliquer un couple d’assistance via un moteur électrique couplé à la colonne de direction ou au réducteur.

Les avantages d’une direction assistée

Tout comme les boîtes de vitesses automatiques, la direction à assistance hydraulique et électronique est un dispositif d'aide à la conduite qui facilite le quotidien des automobilistes.

Un système de direction assistée offre de nombreux avantages.

  • Il facilite l’utilisation de votre véhicule en milieu urbain ;
  • Cette technologie assiste à un changement de direction et vous permet de manœuvrer et de vous garer efficacement votre auto à faible allure ;
  • Puisque la direction de la voiture est optimisée, les risques d’accident sont réduits grâce à ce système d’assistance de direction.

À noter que les systèmes de direction assistée sont uniquement opérationnels à faible vitesse. Si la vitesse du véhicule va au-delà de 10 km/h, ce dispositif est désactivé automatiquement pour une meilleure sensation de route.

La direction assistée agit sur quelle pièce ?

Le système de direction d’un véhicule est composé de plusieurs pièces automobiles : le volant, le pignon de direction, la colonne ou arbre de direction, les biellettes, les rotules de direction ainsi que la crémaillère de direction, etc.

Pièce maîtresse du système de direction de votre voiture, la crémaillère de direction est l’élément assisté par le dispositif de direction assistée. Grâce à la direction à assistance hydraulique, elle peut braquer plus facilement et plus efficacement les roues de votre voiture.

Comment détecter un problème de direction assistée ?

Un problème au niveau du système de direction est relativement facile à déterminer. Voici les signes annonciateurs qui doivent vous interpeller :

  • Un sifflement lors de la manœuvre, ce qui, bien souvent, dénote un manque de lubrification ;
  • Votre véhicule est plus difficile à manœuvrer que d’habitude ;

Le dysfonctionnement de la direction assistée peut résulter d’une pompe d’assistance corrodée, d’une soupape régulatrice usagée ou d’un joint d’étanchéité vieillissant. Pour en avoir le cœur net sur l’origine de cette défaillance et pour résoudre le problème dans les meilleurs délais, il est plus prudent de vous rapprocher d’un garagiste.

Rappelez moi !