Les différents types de jantes

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS PNEU

Sorte de squelette, la jante est un élément qui joue un rôle essentiel dans les véhicules. Véritable point de jonction entre le moyeu et le pneu, la jante se décline en plusieurs matériaux, formes et dimensions.  

Comment choisir une jante adaptée à mon véhicule ?

Il arrive parfois qu’une ou plusieurs jantes d’un véhicule s’endommagent et nécessitent alors d’être remplacées. Les manufacturiers proposent un large éventail de choix, notamment avec des esthétiques différentes.

Toutes les jantes ne sont pas compatibles avec tous les véhicules, bien au contraire. Il est primordial de choisir une jante adaptée à sa voiture, notamment en termes de diamètre. Pour ce faire, chaque constructeur automobile recommande une dimension précise pour chacun de ses véhicules. Pour connaître cette recommandation, il suffit de consulter l’étiquette de pneumatique qui se situe dans la portière côté conducteur du véhicule ou de consulter un moteur de recherche.  

Le diamètre d’une jante s’exprime en pouces. Généralement, la gamme de taille va de 12 à 20 pouces. Si les dimensions indiquées sont de 195/65 R19, cela signifie que le diamètre de jantes idéal à sa voiture est de 19 pouces.

Quels sont les différents types de jantes ?

Il existe actuellement différents types de jantes. Chaque modèle dispose de spécificités propres. Les 3 types de jantes les plus plébiscitées et communes sont :

  • La jante en aluminium ;
  • La jante en tôle ;
  • La jante en alliage.

Jantes en aluminium

Souvent utilisée pour les véhicules haut de gamme, la jante en aluminium se standardise de plus en plus. L’aluminium étant un matériau bien trop malléable, il est mélangé à de la bauxite afin de créer un alliage particulièrement résistant.

La jante en aluminium est également très légère, ce qui permet de meilleures performances de conduite. Le véhicule répond de manière positive aux accélérations et les jantes améliorent la tenue de route.

En ce qui concerne l’esthétisme, les jantes en alu affichent un design « aérien » et moderne qui séduit de plus en plus de conducteurs.

Jantes en tôle

Les jantes en tôle sont souvent utilisées pour les véhicules d’entrée et de moyenne gamme. Ce sont le type de jantes le plus « classique », retrouvable sur des citadines, mini-citadines ou encore sur des remorques.

Composées d’acier, elles sont relativement lourdes, ce qui représente un avantage en hiver et un désavantage en été. En effet, une jante qui détient un certain poids permet une grande adhérence à la route, très appréciable en hiver. A contrario, lors de températures plus élevées, ceci peut accélérer l’usure du pneumatique.

Moins esthétique qu’une jante en aluminium, le modèle en tôle affiche un atout de choix : une excellente solidité et une grande fiabilité.

Jantes en alliage

Les jantes en alliage sont destinées aux véhicules très haut de gamme, mais également aux voitures de compétition. Elles sont généralement employées dans le domaine des courses de Formule 1 ou pour du karting.

Les jantes en alliage sont composées de divers matériaux ultras légers, dont du carbone, de l’aluminium, du magnésium et du kevlar. Leurs performances de conduite sont alors nettement améliorées, pour une résistance élevée et une bonne stabilité, même à grande vitesse.

Jantes Beadlock

Le marché des pneumatiques connaît également l’émergence de jantes spéciales comme la jante Beadlock. Destinée aux amateurs de tout-terrain, cette jante sécurise les roues du véhicule et permet une pression d’air constante. Ces caractéristiques sont fortement appréciées, notamment pour les véhicules 4x4.

La jante Beadlock pince le talon du pneu avec un cerceau en acier qui est maintenu par des boulons. Le double Beadlock désigne quant à lui une jante qui dispose de deux cerceaux en acier, situés d’une part et d’autres de la jante. 

Rappelez moi !