Stop and Start

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS AUTO

Dernièrement, de nombreuses technologies ont fait leur apparition afin de faciliter la conduite ou pour améliorer la sécurité des automobilistes. Parmi elles, il y a ce que l’on appelle le système Stop and Start. Ce dernier est présent dans plusieurs modèles de véhicules récents. Comme son nom l’indique, ce dispositif d’aide à la conduite permet d’arrêter ou de redémarrer automatiquement le moteur d’un véhicule. Nous vous disons tout sur cette technologie, son fonctionnement, ses avantages...

La technologie Start and Stop : comment ça marche ?

Grâce à plusieurs détecteurs, ce système permet tout d’abord de détecter si le véhicule est à l’arrêt. Il tient compte de plusieurs paramètres pour mettre en marche ou couper le moteur. Cette technologie éteint le moteur lorsque le véhicule est mis par le conducteur au point mort sur un feu rouge ou lors d’un embouteillage.

En fonction du type de boîte de vitesses de votre véhicule, le moteur est allumé automatiquement quand le conducteur relâche le frein ou appuie sur l’embrayage.

Le principe du système Stop and Start

Cette technologie automobile sert à couper le moteur quand la voiture est à l’arrêt ou lorsque le véhicule ralenti en dessous d’une valeur précise. Elle permet aussi de redémarrer automatiquement le moteur. Elle est montée en série sur une grande majorité des véhicules à motorisations thermiques actuelles. Son objectif est de limiter les émissions de gaz polluants et d’éviter la surconsommation grâce à la coupure du moteur lors d’un arrêt temporaire. Couplé à certaines technologies, à l’instar d’un système de récupération d’énergie, le dispositif Stop and Start améliore grandement le rendement énergétique de votre véhicule.

Les autres points à retenir sur la technologie Stop & Start

La technologie Stop and Start a vu le jour au début des années 30. On la retrouve sur des véhicules avec un moteur essence ou diesel. Toutefois, ce système a connu une grande popularité dans les années 2000. En cette période, une grande majorité de véhicules neufs de luxe était équipée du système « dynastar », l’ancêtre du Stop and Start. Il s’agit d’un dispositif dont le rôle est de permettre un démarrage à la fois souple et silencieux du moteur thermique, juste après un arrêt temporaire.

Le système n’a pas pu s’imposer dans les années 80 et 90. Petit à petit, il a su conquérir les automobilistes, d’autant plus que cette technologie aide à réduire la consommation de carburant et, par conséquent, les émissions de polluants ou de CO2.

La mise en place d’un tel dispositif ainsi que son intégration au système électrique d’un véhicule s’avère relativement facile et représente un investissement minime pour les constructeurs automobiles.

Les différents types de technologies Start & Stop

Actuellement, on trouve sur le marché deux types de systèmes Stop and Start ;

  • Système avec un démarreur renforcé;
  • Système doté d’un mécanisme alterno-démarreur.

Le système avec un démarreur renforcé

Ici, la motorisation embarque un démarreur renforcé. Le moteur redémarre alors plus facilement même après un ou de multiples arrêts. Avec ce système, vous pouvez ressentir des sensations de vibrations. De plus, il se peut que le moteur soit coupé lorsque vous roulez à une vitesse de 5 km/h.

Le système doté d’un mécanisme alterno-démarreur

Cette technologie consiste à intégrer un système d’alterno-démarreur au moteur diesel ou essence du véhicule. C’est un mécanisme composé de courroies accessoires et de poulies qui induit le redémarrage du moteur suite à un arrêt du moteur.

Les avantages du système Stop and Start

La technologie Stop and Start apporte son lot d'avantages. Voici une liste non exhaustive des bénéfices offerts par ce système :

  • Permet de faire une économie de carburant en évitant la surconsommation tout en limitant les émissions polluantes ;
  • Le conducteur n’intervient pas dans la coupure et le redémarrage du véhicule à vitesses réduites (moins de 10 km/heure) ;
  • Le moteur est redémarré automatiquement et silencieusement dès que le conducteur exerce une pression sur la pédale d’embrayage pour une voiture dotée d’une boîte manuelle ou lorsque l’automobiliste relâche la pédale de frein s’il s’agit d’un véhicule avec une boîte de vitesse automatique ou à double embrayage ;
  • En milieu urbain, les sensations de vibration et le bruit du moteur à combustion sont réduits.

La limite de la technologie Stop and Start

Certes, la technologie Stop and Start compte de nombreux atouts. Toutefois, elle a ses limites. Ce mécanisme est uniquement adapté à certains scénarios de conduite. Par conséquent, il convient surtout aux trajets urbains, plus particulièrement dans les embouteillages. En revanche, en dehors des bouchons, son impact est limité. Autrement dit, ce système ne permet pas de faire des économies de carburant significatives au quotidien.

En plus, la baisse thermique au niveau du catalyseur d’échappement peut entraîner une hausse de la pollution pendant le redémarrage de la voiture. Cela est compensé par l’absence d’émissions de particules durant un ou de multiples arrêts.