Boîte de vitesses

RETOUR > CONSEILS AUTO

Le bon fonctionnement du moteur d’un véhicule repose sur plusieurs éléments clés. Parmi ces derniers, il y a la boîte de vitesses. Ce dispositif peut être automatique, manuel ou robotique. Son rôle est de garantir la transmission de l’énergie du moteur jusqu’aux roues de votre auto. Ici, nous vous présentons les informations essentielles à retenir sur votre boîte de vitesses : son fonctionnement, son remplacement, les signes d’usure et bien d’autres encore.

Comment fonctionne une boîte de vitesses ?

Véritable pièce maîtresse du système de transmission d’une auto, la boîte de vitesses assure le transfert de la puissance du moteur jusqu’aux roues. Pour ce faire, elle embarque des mécanismes démultiplicateurs ainsi qu’une série de pignons de différentes tailles.

Ce dispositif permet de démultiplier la puissance d’un moteur, car ce dernier ne peut produire une puissance de plus de 40 km/h sans l’aide d’un système adapté. Ses pignons utilisent la puissance du moteur et l’élan accumulé pour améliorer la vitesse de rotation des roues.

Pour entrer dans les détails, le mouvement est amorcé par la rotation du vilebrequin, arrive au volant moteur et à l’embrayage pour atteindre le niveau de la vitesse via le pignon à queue. Après, l’arbre primaire agît sur les pignons de chaque vitesse de la boîte et permet la rotation des pignons fous sur l’arbre secondaire.

Dans la pratique, quand vous passez une vitesse, un synchroniseur accède au pignon correspondant pour le rendre solidaire à l’arbre secondaire afin d’induire une rotation. Il transfère alors la motricité au différentiel et aux roues.

Afin de garantir le bon fonctionnement de la boîte de vitesses sur le long terme, celles-ci doivent être remplies d’huile servant à lubrifier l’intégralité des éléments qui entrent en mouvement lorsque le moteur est en marche. Il est nécessaire d’effectuer une vidange tous les 60 000 km pour améliorer la durabilité d’une boîte de vitesses.

Les différents types de boîte de vitesses

Il existe trois types de boîtes de vitesses, à savoir : le modèle mécanique, automatique ou robotisé.

Boîte de vitesses manuelle ou mécanique

Il s’agit d’une boîte de vitesses composée d’un arbre primaire, d’un arbre secondaire ainsi qu’un arbre tertiaire. Elle intègre différents rapports constitués de crabots, pignons et synchroniseurs. Ce système mécanique dispose de fourchettes reliées au levier de commande. Ses pignons de rapports de marche avant sont hélicoïdaux et émettent moins de bruits que les pignons à denture droite de la marche arrière.

Boîte de vitesses automatique

Ce sont des boîtes de vitesses avec des trains épicycloïdaux en cascade et solidarisés par des freins et des embrayages pour accorder des rapports différents. Au lieu d’un embrayage classique, elles embarquent un convertisseur de couple hydraulique. Ce dernier intègre une pompe hydraulique haute pression constituée d’une première turbine ainsi qu’une deuxième turbine connectée à l’arbre de la boîte et un stator qui assure la gestion de flux de l’huile. La boîte automatique comprend également un double embrayage qui assure le rôle du convertisseur de couple.

Contrairement à une boîte mécanique, une transmission automatique vous permet de mieux vous concentrer sur la conduite. Avec une vitesse manuelle, les changements de rapports s’avèrent relativement compliqués. Grâce à une vitesse automatique, le passage des rapports s'effectue sans l’intervention du conducteur.

Boîte robotisée

La boîte robotisée constitue un compromis entre les deux modèles précédents, à savoir les boîtes de vitesses manuel et automatique et combine les avantages de ces deux systèmes. À l’origine, ce dispositif est surtout utilisé sur des petites voitures qui embarquent un moteur peu puissant. Désormais, il est présent sur des véhicules ultraperformants.

Les boîtes de vitesses robotisées offrent de nombreux avantages, dont un excellent confort de conduite. Elles vous permettent même de faire une économie de carburant.

Comment savoir si sa boîte de vitesses est hors service ?

Avec le temps, la boîte de vitesses peut présenter des signes d’usure qui indiquent que vous devez effectuer une vidange, une réparation ou qu’il est temps de changer la boîte de vitesses une vidange. Pour savoir si cette pièce est hors service, vous pouvez vous référer à certains symptômes. Il y a tout d’abord la difficulté à passer les vitesses. Cela est dû à une huile de boîte de vitesses plus visqueuse, ce qui entraîne un manque de lubrification.

Des vitesses qui craquent doivent également vous interpeller. Ce symptôme signifie que l’huile de votre boîte de vitesses est trop fluide. De même, des vitesses qui sautent ne sont pas bon signe. Cet indicateur traduit souvent une fuite d’huile de boîte de vitesses. Si vous constatez une perte de puissance au démarrage, rapprochez-vous d’un mécanicien ou de votre garagiste dans les plus brefs délais. Un temps de réaction plus long que d’habitude lors du démarrage révèle bien souvent un manque d’huile ou une fuite d’huile.

En outre, soyez sur vos gardes lorsque votre moteur émet un bruit suspect, à l’instar d’un ronflement. Cette nuisance sonore peut signifier que les roulements placés au bout des axes de la boîte de vitesses sont usés.