Pneu silencieux : pneus à technologie de réduction de bruit

Chargement en cours...

Le niveau sonore est bien souvent mis en avant par les manufacturiers, notamment sur les étiquettes de pneu. Un pneu au roulement silencieux est un gage de qualité pour les fabricants. Une vision que les automobilistes peuvent partager. En effet, ils ont de plus en plus en tête cette notion lors de l'achat de leurs pneus. Mais comment sont conçus les pneus silencieux ? Représentent-ils une prouesse technologique que les automobilistes doivent saluer ? Lisez ces quelques lignes qui vous aideront à approfondir ce sujet.

D’où viennent les bruits de roulement ?

Une voiture est un assemblage de nombreux composants. La carrosserie à elle seule compte plus d’une trentaine de pièces. Des pièces qui vibrent sous l’action des vibrations. Les pneus, étant en contact direct avec la chaussée, émettent aussi des vibrations amplifiées par la partie creuse. Les ondes produites sont ensuite transmises à la transmission avant de raisonner dans tout l’habitacle.  

Les technologies de réduction de bruits viennent résoudre le problème à la source en minimisant les « bruits de cavité ». Au fil des années, de nombreux systèmes ont été testés. Aujourd’hui, les fabricants s’appuient sur un même procédé.  

Réduire les bruits de roulement : comment les manufacturiers de pneu s’y prennent-ils ?

Que ce soit chez Pirelli avec Pirelli Noise Cancelling System : PNCS , chez Continental avec ContiSilent ou bien Hankook Sound Absorber, les fabricants de pneus usent du même stratagème pour réduire les bruits de roulement. Ils placent une mousse spécifique sur la face interne des pneumatiques de sorte à réduire la longueur d’onde des vibrations. Ces technologies permettent ainsi d’étouffer jusqu’à 3 dB pour une conduite plus paisible.  

Ces technologies qui améliorent le confort de conduite ne sont pas présentes sur toutes les gammes. Dans bien des cas, elles équipent les pneus ultra hautes performances ou les pneumatiques destinés aux SUV et aux Crossover. Ils sont rarement présents sur les autres modèles et notamment les moins chers.

Comment choisir un pneu silencieux ? 

La présence de ces technologies de réduction de bruit, comme par exemple Michelin avec Acoustic, devrait déjà convaincre les automobilistes désirant conduire le plus paisiblement possible. Les manufacturiers soutiennent qu’un système étouffant 2 à 3 dB dans la cavité interne permet déjà de réduire de 50 % le bruit émis au roulement. Ces technologies font donc déjà la différence sur ce point.  

Néanmoins, rappelons que l’étiquette pneumatique donne déjà une idée du bruit émis au roulement. Pour noter le niveau sonore d’un pneu, les autorités compétentes mesurent le bruit extérieur émis à 80 km/h à l’aide d’un microphone placé à 7,5 m.  

Cette mesure règlementaire permet de classer les pneumatiques de A à F. À titre d’indication, les manufacturiers sont tenus de porter sur l’étiquette la valeur mesurée en dB. Vous pouvez donc vous fier à ce référentiel avant de fixer votre choix sur un modèle spécifique.

Ce contenu risque de vous plaire :