Adhérence d'un pneu

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS PNEU

L’adhérence d’un véhicule à la route n’est pas liée à la performance du moteur ni à celle des amortisseurs. Les artisans essentiels d’une bonne adhérence sont les pneus, seul point de contact du véhicule avec le sol.  

L’importance des pneumatiques dans l’adhérence à la route

Les pneus et plus particulièrement la bande de roulement sont la clé de voute de l’adhérence d’une voiture. Ils contribuent à la qualité de l’accélération, du freinage et de la force centrifuge lors d’un virage. Le rôle d’un pneumatique est alors central du fait de son importance dans les performances d’un véhicule.

Qu’est-ce que l’adhérence ?

Ce qui est nommé « adhérence des pneus / adhérence à la route » est simplement le frottement de deux surfaces : celle du caoutchouc présent dans le pneu et celle du sol. L’adhérence n’est pas une valeur fixe, elle se module en fonction des conditions climatiques, de l’humidité présente sur le sol et de la pression.  

Le potentiel d’adhérence des pneus dépend de plusieurs facteurs :

  • de la composition employée ;
  • des motifs de la bande de roulement ;
  • de l’usure ;
  • de la pression de l’air présente dans le pneu ;
  • du type de route.

Le caoutchouc est une matière polymère, tandis que le sol, souvent asphalté et une matière cristalline. Quand les deux compositions se rencontrent à grande vitesse, les molécules polymères se déforment. Les liaisons moléculaires du caoutchouc se rompent et d’autres se forment, ce qui fait en sorte que les molécules absorbent l’énergie ; ce phénomène est appelé « adhésion. »

Pour obtenir une adhérence performante a la route, le degré de frottement entre le pneu et le quelconque revêtement routier se doit d’être élevé.

Comment note-t-on l’adhérence d’un pneu ?

Depuis 2012, une norme oblige tous les pneumatiques vendus au sein de l’Union européenne à afficher leur coefficient d’adhérence. Le niveau d’adhérence sur route mouillée est indiqué par l’échelle A-G. La classe A signifie la meilleure distance de freinage et G la plus longue. La différence entre les deux classes est d’environ 18 mètres.

Il est important de souligner qu’aucun marquage obligatoire ne s’applique à l’adhérence des pneumatiques en conditions hivernales.

L’adhérence d’un pneu en fonction du sol sur lequel il évolue

Comme présenté ci-dessus, l’adhérence n’est pas une donnée constante. Toutefois il est possible d’adapter la structure d’un pneu afin d’augmenter son adhésion selon une utilisation précise, notamment le type de sol.

Sur sol sec

Les pneus qui délivrent la meilleure adhérence sur sol sec sont les pneumatiques lisses (parfois nommés « slick »), qui disposent d’une large bande de roulement afin d'accroître la surface d’adhésion.

L’inconvénient de tels pneus est la baisse de motricité et de l’accélération dues aux frottements trop répétés avec le sol. C’est pourquoi un pneu lisse, mais à la fois sculpté est un très bon compromis.

Sur sol mouillé

Pour un type de sol mouillé, il est indispensable d’avoir des pneumatiques dotés de sculptures, notamment une sculpture en V. Ils permettent une meilleure adhérence et évacuent également l’eau.

Sur sol enneigé

Les routes enneigées et verglacées sont celles qui nécessitent la plus grande vigilance. Dans des conditions hivernales extrêmes, il est conseillé d’utiliser des pneumatiques cloutés ou des chaînes pour avoir une bonne adhérence.

Dans le cas d’une utilisation quotidienne, des pneus neige à lamelles sont un choix fiable. 

Rappelez moi !