Alternateur

RETOUR > CONSEILS AUTO

En automobile, l’alternateur est un composant indispensable. En cas de panne, il n’approvisionne plus la batterie en électricité et il sera nécessaire de le remplacer. Ici, nous allons expliquer son rôle ainsi que son fonctionnement et nous verrons ensuite comment le tester. Nous finirons en évoquant les pannes qui lui sont liées, son entretien et enfin son remplacement.

À quoi sert l’alternateur ?

Si la batterie délivre le courant nécessaire au démarreur pour lancer le moteur, c’est l’alternateur qui produit l’électricité pour alimenter celle-ci.

Lorsque le moteur du véhicule tourne, l’alternateur vient d’une part recharger la batterie et d’autre part alimenter les accessoires électriques comme la climatisation, les phares, la soufflerie, etc.

Quand le moteur du véhicule est à l’arrêt, l’alternateur ne génère plus de courant et les appareils électriques tirent leur puissance de la batterie.

Comment fonctionne l’alternateur ?

L’alternateur fonctionne à l’aide de la courroie d’alternateur (aussi appelée courroie d’accessoires) qui est entraînée par le moteur. Celle-ci fait tourner un aimant (le rotor) à proximité d’une bobine de cuivre (le stator) à l’intérieur de l’alternateur.

L’alternance des pôles positif et négatif du rotor crée un champ magnétique qui excite les électrons présents dans le cuivre du stator. Le phénomène physique produit ainsi un courant alternatif qui est ensuite converti en courant continu grâce à un pont de diode aussi appelé redresseur.

L’alternateur dispose également d’un régulateur de tension afin d’ajuster l’énergie envoyée à la batterie et aux appareils.

Comment tester l’alternateur ?

D’ordinaire, lorsqu’un alternateur est défaillant, il déclenche sur le tableau de bord l’allumage du voyant de la batterie, même quand le moteur tourne.

Afin de tester l’alternateur d’un véhicule, il est nécessaire de se munir d’un voltmètre, puis de tester la charge de la batterie avant et après le démarrage du moteur.

Si l’alternateur fonctionne correctement alors la batterie doit présenter 1 volt de plus.

Quand la tension mesurée après le démarrage du moteur n’augmente quasiment pas, ou alors vraiment trop, il est fort probable que l’alternateur soit défaillant.

Les pannes provoquées par un alternateur défaillant

Quand un alternateur devient défaillant, il peut altérer le fonctionnement des équipements électriques du véhicule, même si le moteur tourne.

Lorsqu’il ne recharge plus convenablement la batterie, celle-ci finira par se vider et ne sera plus en mesure d’activer le démarreur de la voiture et donc le moteur.

Quel entretien pour un alternateur ?

Pour savoir quand remplacer l’alternateur de votre véhicule, référez-vous à son carnet d’entretien. Généralement, on estime qu’un alternateur doit être vérifié en moyenne tous les 45 000 km.

L’alternateur est entraîné par une courroie qui nécessite un remplacement périodique. Habituellement, on évalue son changement en moyenne tous les 100 000 km, mais les recommandations peuvent varier en fonction du modèle.

Comment changer un alternateur ?

Le remplacement d’un alternateur est une opération complexe qui demande de l’expérience ainsi que du matériel adapté.

Selon le modèle du véhicule, le prix de l’intervention varie grandement et peut aller de 150 € à 650 €.

Songez à réclamer des devis auprès de plusieurs garagistes différents afin d’obtenir le tarif le plus avantageux.