Anti-cliquetis

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS AUTO

Qu'est-ce qu'un cliquetis ?

Le cliquetis, appelé « Knock Kock » par les anglophones, est un bruit caractéristique émis par le moteur à cause d'une mauvaise conception, d'une utilisation inadaptée ou d'un défaut de réglages. C'est un claquement qui résulte de l’auto allumage de l'essence. Autrement dit, les résonances sont causées par l'explosion du carburant dans le cylindre avant le déclenchement d'une combustion par la bougie. Ce phénomène survient à une température oscillant entre 10 et 50 ° à la suite du Point Mort Haut ou PMH, lorsque la chaleur et la pression sont élevées dans la chambre à combustion. À cause de la forte chaleur, une partie des gaz combustibles non brûlés s'enflamme. Quand cette inflammation a lieu au cours de l'ouverture de la soupape d'échappement, de la combustion peut survenir dans le pot d'échappement et émettre des détonations tout en produisant des déflagrations et des flammes à la sortie du pot d'échappement.

Notez que le cliquetis est propre au moteur essence, car il est surtout provoqué par l'inflammation. Le moteur diesel n'est pas concerné par ce phénomène. Ce type de problème peut endommager le moteur et le cylindre de votre voiture.

Qu’est-ce qu’un capteur de cliquetis ?

Les moteurs essence sont pourvus d'un calculateur. Ce dernier permet d'optimiser la combustion du carburant en définissant l'angle d'allumage adapté pour une combustion idéale du mélange air/carburant. Parfois, en fonction de l'usage de la motorisation (charge, température et régime), une auto-inflammation peut survenir et entraîner des cliquetis. Le capteur de cliquetis détecte les vibrations sur le bloc moteur afin d'en informer le calculateur moteur pour que celui-ci puisse augmenter le retard à l'allumage afin de supprimer le cliquetis. Le capteur de cognement est installé directement sur le bloc moteur de votre auto.

Comment fonctionne un capteur de cliquetis ?

Ce dispositif est installé sur la partie extérieure de votre bloc moteur. Son rôle est surtout de détecter les vibrations du bloc moteur afin de les transformer en signaux électriques. Pour plus de détails, grâce à la technologie piézo-électronique, le calculateur ECU (Engine Control Unit ou Unité de Commande Électronique) est informé de la présence de cliquetis.

Quand les cliquetis sont détectés dans la chambre de combustion, le signal d'allumage des cylindres est retardé. En d'autres termes, la commande d'allumage est enclenchée uniquement lorsque les cliquetis ont été supprimés.

Nos conseils pour l’entretien d’un capteur électronique

Il s'agit d'un équipement durable qui n'a pas besoin d'un entretien en tant que tel. Certaines précautions doivent cependant être prises afin de ne pas abîmer cette pièce. Vous devez vous assurer que le capteur soit parfaitement solidaire au bloc moteur. Respectez le couple préconisé par le constructeur lors du serrage de cet élément. L'utilisation d'une clé dynamométrique s'avère alors nécessaire lors du montage.

Comment savoir si mon capteur de cliquetis ne fonctionne pas correctement ?

Il existe de nombreux signes qui indiquent que ma voiture ou certaines pièces automobiles sont endommagées ou hors d'usage. Si votre capteur de cliquetis ne fonctionne pas correctement, le voyant MIL du tableau de bord s'allume.

Un contre visite du contrôle technique s'impose alors. Lors du diagnostic auto, des codes défauts OBD relatifs au détecteur de cliquetis risquent d'apparaître comme les codes P0335 et P0324. On peut également mentionner les codes P0327 et P0328 qui indiquent un circuit-ouvert ou un court-circuit sur les signaux que le capteur doit transmettre au calculateur.

À cause de cette panne, le système d'injection de votre moteur est automatique mis en mode dégradé, ceci afin d'éviter que la motorisation prenne des tours. Cette défaillance peut aussi causer une surconsommation de carburant.

Quelles sont les causes d’une panne de capteur de cliquetis ?

Le capteur de cliquetis peut être endommagé de diverses manières. Les défaillances sont parfois causées par des fissures engendrées par un stress mécanique. Une mauvaise fixation au bloc moteur occasionne aussi la corrosion du corps métallique du détecteur. Pour finir, une température extrême risque également d’entraîner la dégradation du câble interne du capteur de cliquetis.

Rappelez moi !