Limiteur de vitesse

RETOUR > CONSEILS AUTO

Pour un confort de conduite optimal lors des déplacements en ville ou durant les longs trajets, l’usage d’un limiteur de vitesse est conseillé. Comme son nom l’indique, ce dispositif permet de définir une vitesse maximale, et ce, afin d’éviter les risques d’excès de vitesse. Voici ce que vous devez savoir sur cet outil.

Le fonctionnement d’un limiteur de vitesse

Avec un limiteur de vitesse, le conducteur définit la vitesse maximale souhaitée grâce à une commande installée sur le volant ou le commodo. Dès que le véhicule excède cette limite, l’automobiliste reçoit un signal visuel ou sonore.

Il s’agit uniquement d’un système d’information. À tout moment, le conducteur peut rouler à une vitesse supérieure à la limite imposée en appuyant sur l’accélérateur.

Quels sont les avantages d’un limiteur de vitesse ?

L’excès de vitesse est l’une des premières causes de mortalité sur les routes. Pour limiter les risques, l’utilisation d’un limiteur de vitesse est conseillée. En effet, ce système contribue à des trajets plus sécurisés. Il permet également d’éviter les amendes et les pénalisations qui résultent du non-respect de la vitesse autorisée.

Les limiteurs de vitesse automatique et adaptatif

Les nouveaux modèles de véhicules sont de plus en plus nombreux à être équipés de limiteur de vitesse. Embarquer ce dispositif ne constitue pas une obligation. Toutefois, cette technologie se révèle d’une grande utilité lors de vos trajets en milieu urbain. Elle est composée d’un système électronique qui sert à calculer la vitesse maximale à ne pas dépasser par le biais du GPS qui connaît les vitesses imposées grâce à la cartographie ou une caméra intégrée capable de lire et de reconnaître les panneaux de signalisation et informe le conducteur sur la vitesse réglementaire à partir d’un affichage sur le tableau de bord ou encore sur l’affichage tête haute pour les voitures dotées de cette technologie.

Dès lors que le limiteur de vitesse est en marche, l’auto limite ou ajuste sa vitesse en fonction de la vitesse réglementaire. Ainsi, sur une portion avec une vitesse imposée de 80 km/h, le système régule la vitesse en conséquence. À l’approche d’une zone où la vitesse réglementaire est de 60 km/h, le véhicule freine et réduit la vitesse à 50 km/h.

Il faut savoir qu’il est tout à fait possible pour l’automobiliste de dépasser la vitesse obligatoire en appuyant sur l’accélérateur. Dans ce cas, le système envoie des signaux sonores ou visuels.

Où utiliser un limiteur de vitesse ?

Ce système d’aide à la conduite est conforme à des normes internationales en vigueur. Son utilisation est conseillée sur l’intégralité des voies praticables de l’Hexagone. Ainsi, vous pouvez recourir à cet outil lorsque vous roulez sur les routes départementales et nationales, sur les autoroutes, les voies rapides, etc.

Il s’agit d’une solution préconisée par le Comité Interministériel de la sécurité routière Française. À partir de 2004, tous les véhicules commandés par l’État sont pourvus de cette technologie.