Moteur électrique

RETOUR > CONSEILS AUTO

Pour faire face à la dégradation de l’environnement et le changement climatique, les véhicules électriques font partie des solutions conseillées. Comme son nom l’indique, ce genre de véhicule marche grâce à un moteur électrique. Ce dernier est alimenté par une batterie adaptée. Si vous souhaitez en savoir davantage sur le moteur électrique, vous êtes au bon endroit.

L’invention du moteur électrique

Le moteur électrique s’inspire d’un procédé développé à la fin du XIXe siècle. Ce système consiste à employer le courant afin de générer un champ magnétique tournant au niveau de la partie fixe de la machine (le stator) pour mouvoir la pièce tournante (le rotor).

Le moteur électrique ne doit pas être confondu avec le moteur mécanique. Le premier permet de transformer l’électricité en énergie mécanique. Le deuxième fait la même chose, mais utilise l’énergie thermique.

Le fonctionnement du moteur électrique

Avec un véhicule électrique, quand le conducteur actionne l’accélérateur, la batterie de l’auto émet de l’électricité au stator, ce qui a pour effet la rotation du rotor qui permet de produire l’énergie mécanique requise pour mettre en branle les engrenages de la voiture. Cela déclenche la rotation des roues. Ces procédés se produisent en un cours laps de temps. Il n’y a pas de combustion de combustibles fossiles. Par conséquent, un moteur électrique n’est pas polluant contrairement à son homologue thermique.

Les différents types de moteurs électriques

Un véhicule électrique est équipé de deux différents types de moteurs.

Moteur à courant continu

Il y a tout d’abord un mini-moteur alimenté avec un courant continu (avec une charge électrique circulant dans un seul sens) qui permet d’actionner les mécanismes des vitres et des essuie-glaces.

Moteur à courant alternatif

Vient ensuite le moteur qui fonctionne avec le courant alternatif (le charge électrique de sens à des intervalles réguliers) dont le rôle est de propulser l’auto.

Le moteur s’alimentant avec le courant alternatif qui garantit la traction d’une auto électrique peut être synchrone ou asynchrone.

Moteur électrique asynchrone

Avec un moteur à induction ou asynchrone, le rotor effectue une rotation et essaie de rattraper le champ magnétique tournant occasionné par le stator. Ce genre de moteur bénéficie d’une grande puissance et équipe les voitures électriques les plus performantes.

Moteur électrique synchrone

Pour le moteur synchrone, la rotation du rotor a la même vitesse que le champ magnétique émis par le stator. En produisant un couple supérieur à une vitesse réduite, ce système convient parfaitement aux véhicules urbains. De plus, ce type de moteur présente une taille compacte et un poids léger.

Alimentation d’un moteur électrique

Le moteur d’un véhicule électrique fonctionne avec le courant alternatif. En revanche, la batterie est alimentée en courant continu. Ce genre de voiture peut embarquer à son bord un système qui permet de convertir le courant alternatif en courant continu. En général, le courant généré par le réseau est alternatif. Par contre, les bornes de recharge rapide des autoroutes, en ville ou dans les parkings réalisent elles-mêmes la transformation du courant alternatif en continu.

Le moteur d’une voiture électrique fonctionne en courant alternatif, tandis que la batterie doit être alimentée en courant continu. Il est donc nécessaire de convertir le courant alternatif en courant continu, à bord du véhicule ou de façon externe.

Par la suite, le courant continu de la batterie est transformé en courant alternatif avec un onduleur afin d’alimenter le moteur électrique du véhicule.

Durée de vie du moteur d’un véhicule électrique

La longévité d’un moteur de voiture électrique est difficile à évaluer car elle varie en fonction de divers paramètres. Dans les meilleures conditions, un moteur peut être fonctionnel pendant 15 à 20 ans.